Tour du Plateau des Petites Roches

Cette boucle est un tour du plateau des Petites Roches de 28km / 1850D+. Elle est relativement simple à suivre à part quelques hésitations possibles au début.


Elle a été effectuée le 11/05/2018. Certains franchissements de ruisseau sont très compliqués et glissants à cause des chutes de neige, des chutes d’arbres et des éboulements. Il faut donc rester bien prudent…

C’est aussi le parcours n°24 du site stationdetrail.com parcouru en sens inverse (un peu plus roulant mais le parcours classique doit être très sympa aussi, à tester !).
https://stationdetrail.com/fr/stations/chartreuse/parcours/les-petites-roches

Au départ de la gare haute du funiculaire de St Hilaire du Touvet, on rejoint la piste de décollage des parapentes. Face à cette piste, sur la droite dans le bois se cache un petit sentier  qu’on emprunte pour longer la crête. Dès que possible, on prendra un chemin tournant brusquement sur la droite, sans indication particulière. Le chemin partant droit termine au bord du ravin au niveau de la via ferrata…

On rejoint rapidement le premier panneau « Les Mandières » et on suit alors la direction « Le Tournoud ». On continue en longeant les crêtes. Quelques centaines de mètres après le passage près des relais TDF, il faudra prendre le sentier à gauche qui descend pour ne pas rejoindre la D30.

Du Neyroud, on suit la direction « Bois des Frettes » et on avale un beau D+ en peu de temps. Attention, de nombreux passages de ruisseaux sont rendus périlleux sur cette longue partie du parcours par les chutes de neiges (mai 2018), les chutes d’arbres et les éboulements. Ces passages peuvent être compliqués, surtout si le sol est boueux. On poursuit notre route dans les bois jusqu’au Carrefour des Terraux. À partir de là, le chemin est très simple puisqu’il suffit de suivre le GRP direction le Col de Marcieu « Tour des Petites Roches » qui sera toujours indiqué.

On continue à courir dans les bois sur de très beaux singles. On pensera bien à lever la tête régulièrement dans les endroits découverts pour observer les falaises qui nous surplombent…

On arrive enfin au Col de Marcieu où il est possible de recharger les gourdes en eau en utilisant le robinet qui se trouve sur le mur juste à côté de la salle hors sac de la cabane au fond de la dernière photo.

On entame alors la redescente dans les bois direction Les Gaudes (St Hilaire) « Tour des Petites Roches ». On suivra cette direction jusqu’à la fin. Certaines portions de la descente sont raides et font bien chauffer les cuisses, il est possible de se faire plaisir pour les amateurs de D-. On regrettera dans ces bois la présence de nombreuses chenilles qui obligent par moment à utiliser une branche touffue afin d’assainir le chemin devant soi et ne pas se retrouver recouvert de bestioles. Attention à ce stade, il reste encore un D+ important et il ne faut pas brûler ses dernières forces. On croisera de beaux endroits sur notre route : la cascade de Glésy et le Moulin de Porte-Traîne. Attention aux pontons en bois très glissants par temps humides…

On entame alors la dernière portion du parcours. Après le grand ponton, on suit le sentier sur la gauche (toujours la même direction) qui serpente dans les bois en nous offrant nos derniers mètres de D+ avant de déboucher sur de jolies clairières d’où l’on peut rapidement apercevoir la piste d’envol des parapentes de St Hilaire qui annonce l’arrivée proche. On termine sur de larges sentiers avant de rejoindre la gare du funiculaire d’où nous sommes partis…

Ce parcours offre de très belles choses : montées sèches, portions très roulantes dans les bois, idéales pour un travail de fartlek, et aussi de jolies descentes, peu techniques mais assez raides. À faire au moins une fois, par temps sec de préférence !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

38 Partages
Partagez38
Tweetez